9 raisons pour lesquelles il fait bon vivre à Grenoble

9 Raisons Pour Lesquelles Il Fait Bon Vivre à Grenoble

Cette année, Forbes a déclaré Grenoble comme l’une des 5 villes les plus inventives d’Europe, et avec un nombre croissant d’étudiants ingénieurs, elle donne du fil à retordre à la Silicon Valley. En 2016, Grenoble a été élue meilleure ville de France pour les étudiants, et possède le plus haut niveau d’accessibilité pour les personnes en fauteuil roulant en France. Non seulement cela, mais la ville est dirigée par un parti vert, ce qui en fait un leader pour le progrès environnemental. Voici 9 façons de profiter de cette ville avant-gardiste :

Être accueilli par un Grenoblois local

Comme dans de nombreuses villes françaises, Grenoble a mis en place un système de « greeter ». Un greeter est un bénévole (pas un professionnel) qui est passionné par sa propre ville et qui est enthousiaste à l’idée de faire visiter la ville aux visiteurs. Que vous voyagiez seul ou en groupe, rencontrer un local est l’une des meilleures façons d’apprendre à connaître une ville d’une manière unique et personnelle. J’ai eu la chance de rendre visite à un ami qui vit et travaille à Grenoble en tant que musicien, qui m’a donné beaucoup d’astuces et de conseils que je n’aurais pas pu trouver sur internet.

Grenoblois Local

J’ai également croisé le monsieur ci-dessus qui chantait un bel opéra dans les jardins. Il a pris le temps de me dire à quel point il aimait sa ville, bien que je n’aie pas compris grand-chose car je ne parle pas encore couramment le français.

Montez dans une bulle rouge

Ce court mais agréable trajet en téléphérique a été le premier de son genre construit en 1934. À l’origine, les voitures étaient de forme octogonale, la forme de la bulle ayant été introduite plus tard, en 1976. Lorsque la bulle s’élève dans le ciel, elle survole brièvement les maisons colorées qui bordent les rives de la sinueuse rivière Isère, avant de révéler la ville la plus plate de France, qui abrite un peu moins de 160 000 habitants. Au loin, des montagnes brumeuses entourent toute la périphérie de la ville.

Bulle Grenoble

Nous survolons les toits d’une université désaffectée et le Musée Dauphonoise, qui mérite une visite à la descente. Au sommet, nous sommes accueillis par des arbres couleur cuivre doré en pleine floraison automnale. ASTUCE : Pour avoir une vue dégagée, prenez la dernière bulle de la série de quatre (ou, à la descente, la première bulle).

À lire :  13 Attractions et choses à faire les mieux notées à Grenoble

Fort de la Bastille

Le téléphérique vous fait atterrir directement sur les murs de cette fortification du XIXe siècle située au sommet d’une colline. Ce n’est pas seulement un site historique, il abrite également une exposition d’art, des restaurants, des musées, un parcours d’aventure pour les enfants, une tyrolienne et toute une série d’événements tout au long de l’année, notamment des spectacles de danse et de musique. Si vous avez fait de la randonnée, prenez un café et reposez-vous au restaurant le Téléférique tout en profitant de l’incroyable panorama.

Fort De La Bastille Grenoble

C’est un endroit idéal pour commencer votre voyage, car vous pouvez avoir une bonne idée de la ville depuis ce point d’observation. Prenez le temps d’explorer le dédale de couloirs reliés par des escaliers en pierre, offrant des espaces isolés pour un moment de calme loin de la foule. Un escalier raide et étroit mène directement à travers une montagne sombre et à l’autre bout. Si vous avez encore de l’énergie, une randonnée de 30 minutes en montée facile sur le sentier GR9 vous mènera au Mémorial du Mont Jalla, à une altitude de 643 m. La vue est encore plus large mais il y a beaucoup moins de monde ici. Cela vaut la peine de rester pour voir la ville s’illuminer au coucher du soleil. Chaque soir, des centaines de joggeurs équipés de lampes frontales se frayent un chemin sur le flanc de la colline. Si vous choisissez de redescendre vers la ville, vous serez récompensé par un spectacle de lumière envoûtant en bas de la colline, une projection de motifs géométriques en mouvement, comme la graine de la vie, donne vie aux murs de pierre sombres. CONSEIL : Je vous recommande de vous munir d’une torche, surtout si vous prévoyez de descendre après le coucher du soleil, car il fait nuit noire.

Randonnée au Col de Vence

Il y a tellement d’itinéraires de randonnée qu’il serait impossible de tous les énumérer, d’autant plus qu’il existe 3 chaînes de montagnes distinctes : la Chartreuse, le Vercors et Belledonne. La Bastille est reliée au massif de la Chartreuse, c’est donc celui qui est le plus accessible depuis le centre ville. À 30 minutes de route au nord-ouest de la ville, près du restaurant La Chapelle, un sentier monte dans les bois et zigzague à l’ombre des arbres bronzés. Des aperçus de la ville en contrebas commencent à apparaître à chaque virage de la route. Je croise un vététiste aux cheveux argentés qui doit avoir dans les 60 ans.

Col De Vence

La vieille génération aime garder la forme ici ! Une heure plus tard, la forêt s’ouvre sur des grottes à flanc de colline, avec des portes en fer à moitié ouvertes, qui m’invitent à entrer dans l’intérieur sombre et frais. Ensuite, un escalier de pierre raide mène à un plateau venteux, où un âne solitaire broute dans la solitude paisible à une altitude de 1338m. Le Mont Blanc est visible au loin. De là, il n’y a qu’une courte descente vers le Fort du Saint-Eynard, qui a été construit pour la protection de Grenoble dans les années 1870, mais qui abrite aujourd’hui un musée, un restaurant et une chapelle. La vue sur la ville, là encore, est magnifique ! Un petit planeur blanc sans moteur passe silencieusement au-dessus de ma tête comme un avion en papier, j’envie la vue qu’il doit avoir. CONSEIL : Pour une vue plus claire, essayez de faire la randonnée le lendemain d’une pluie, car la pluie fait disparaître le mince voile de smog qui plane sur la ville la plupart du temps.

À lire :  Guide du vélo en Isère en France

Explorer la ville

La meilleure façon de découvrir la ville est de louer un vélo à la station Metrovelo de Grenoble et de se mettre au vélo.

La ville a de larges routes principales et de plus petites rues piétonnes, ce qui facilite la tâche des cyclistes, mais si vous n’êtes pas un fan du vélo, la marche est tout aussi agréable. Outre une architecture inhabituelle, comme l’église de l’Évangéliste, illustrée ci-dessous, les amateurs d’art de rue trouveront de nombreuses peintures murales et de superbes marchés proposant des bouquets colorés de produits locaux.

Marches Grenoble Esplanade

L’un de mes préférés est le Marché de l’Estacade, qui se trouve sous ce qui ressemble à un chemin de fer. Des illustrations de style Art nouveau représentant des arbres et des scènes de marché ornent les colonnes et les façades. Pour un marché plus central, essayez la Place aux Herbes le dimanche.

Cours d’art au Musée de Grenoble

Le Musée de Grenoble possède une collection inspirante d’art ancien et contemporain. Alors que je m’imprègne des couleurs et des formes, je remarque un groupe d’étudiants adultes dirigés par un professeur d’art. Ils tentent d’esquisser une copie de « Boxers », une peinture cubiste de Vicente Do Rego Monteiro datant des années 50, qui présente des lignes courbes douces et des ombres graduées.

Cours D'art Au Musée De Grenoble

Quel meilleur endroit pour pratiquer le dessin et s’intégrer au processus artistique qu’entouré d’œuvres d’art des grands maîtres ! Il est intéressant de noter que les Grenoblois peuvent même emprunter gratuitement des tableaux à leur bibliothèque locale pour de courtes périodes, comme s’ils empruntaient un livre !

Le festival Millésime

Ce festival local, qui en est à sa 23e édition, se déroule pendant deux semaines chaque année en octobre en plein centre de Grenoble.

À lire :  Les 10 meilleures choses à faire à Grenoble

Festival La Millesime Grenoble

Que vous soyez oenophile ou néophyte, vous découvrirez chaque année quelque chose de nouveau, avec une sélection de vins d’une cinquantaine de producteurs, ainsi que du foie gras, du fromage et des viandes de régions sélectionnées. Le tout est accompagné de spectacles musicaux donnés par des musiciens et chanteurs de renom, ainsi que de nouveaux talents. Le festival se concentre vraiment sur le vin, avec des dégustations, des ateliers et une grande tente à odeurs avec des bouteilles aromatiques, qui donnent un exemple des différentes notes que l’on peut trouver dans un verre de vin.

La cuisine locale

Grenoble est connue pour ses plats traditionnels tels que le gratin dauphinois et la crème brûlée, mais la cuisine de cette ville est vraiment plus variée et excitante. Assis au K fee des Jeux, j’opte pour le « Plat du Jour » qui débute par une terrine de harengs et framboises et une salade de noix. Des noix d’une qualité exceptionnelle sont produites à Grenoble, alors si vous en voyez sur le menu, il y a de fortes chances que ce soit un bon choix ! Le deuxième plat est une portion copieuse de ragoût de canard fumant, avec de tendres morceaux de canard, des champignons sauvages et des pruneaux, servis avec des baies de blé. Le thème de l’automne s’est poursuivi au restaurant Le Cotelette (photo ci-dessous) dont les alcôves rustiques en briques étaient décorées de feuilles séchées et de tapis couleur vin.

Le Cotelette Restaurant Grenoble

Une musique de piano apaisante jouait en fond sonore tandis que je dégustais un tartare de saumon et un verre de Chartreuse, qui existe en version verte forte ou jaune douce. Elle est produite au monastère local, qui se trouve sur la chaîne de montagnes du même nom, par des moines qui ont fait vœu de silence. Son goût complexe provient d’un mélange de 130 herbes, fleurs et épices qui sont lentement vieillies dans des fûts de chêne. La reine Élisabeth aimerait ajouter une dose de Chartreuse à son champagne !

Friandises

Le pire dans une vraie pâtisserie française, c’est de devoir décider quelle pâtisserie manger. Le temps et les efforts sont mis dans chaque pâtisserie exquise faite à la main à Paris Delicies. Des fruits juteux et brillants reposent sur une crème pâtissière crémeuse et sucrée, sur une base de pâte feuilletée légère et moelleuse.

Paris Delicies Grenoble

Pour les amateurs de chocolat, ne manquez pas les noix en chocolat de la chocolaterie La Caraque, qui constituent un délicieux cadeau à emporter.