Présentation du collectif Vivre à Flaubert

COLLECTIF VIVRE A FLAUBERT

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

La "ZAC FLAUBERT" telle que la mairie le propose est un projet immobilier favorisant les promoteurs et
la spéculation foncière et ne répondant pas aux attentes des habitants.

Les habitants sont favorables à l'embellissement de leur cadre de vie et à l'amélioration de la qualité de vie.
Le Plan Local d'Urbanisme prévoit une stabilisation du nombre d'habitant à Grenoble, une des villes les plus
denses de France. Jusqu'à présent il fallait augmenter le nombre de logements pour maintenir le nombre
d'habitants suite aux évolutions du mode de vie. Maintenant, suite aux nombreux programmes de
construction (Vigny Musset, Bouchayer Viallet…), la population est en train de ré-augmenter (les derniers
chiffres de l'INSEE donnent 159 000 habitants).

Nous estimons qu'il faut conserver une ville à taille humaine et respecter les caractéristiques des différents
quartiers. Notre quartier a besoin de rénovation urbaine, de nouveaux logements en nombre limité, d'espaces
verts suffisants, des équipements publics répondant aux besoins et d'activités diverses créant une qualité de
vie attractive pour tous.

La proposition actuelle de la mairie est inacceptable pour de nombreuses raisons :

Une seule étude a été faite, donc pas de choix, pas d'autres alternatives et surtout pas de discussion possible
sur les décisions prises par nos élus. Pour l'instant nous subissons des concertations « bidons » tenant plus de
l'information que de la construction collective d'un avenir acceptable pour notre quartier.

Il est prévu plus de 2000 logements sur 20 hectares, et ce n'est pas négociable ! Des tours de 38 étages, alors
qu'il est démontré que les tours sont énergivores et très chères. Des immeubles trop hauts, plus hauts que
ceux des grands boulevards ! Ceci n'est pas négociable.
La déchèterie Jacquard déplacée pour réaliser une opération immobilière juteuse et déplacée rue Honoré de
Balzac, ceci n'est pas négociable.

Il existe un flou artistique quand aux équipements sociaux nécessaires tels que crèches, écoles, maisons de
retraite, salle polyvalente, aux types d'activités économiques et commerciales souhaitables. Et aucune
réflexion sur l'organisation de la vie collective avec l'arrivée des nombreux nouveaux habitants.

L'urgence : stopper la délocalisation de la déchèterie.

La mairie a proposé à la Métro de déplacer la déchetterie Jacquard afin de réaliser une opération immobilière
importante. La politique actuelle sur les déchetteries dans la ville est à revoir rapidement.

Il est important d'avoir, dans chaque secteur, des déchetteries de proximité et à l'extérieur des déchetteries
plus importantes réalisant toutes les opérations de recyclage et de tri. Or la Métro et la ville sont en train de
faire tout le contraire : fermeture des déchetteries de proximité et agrandissement de Jacquard dans son
nouveau site. Il serait d'intérêt général de maintenir Jacquard dans son site actuel en diminuant sa capacité et
de prévoir par exemple sur le site Allibert une déchèterie plus importante ce qui permettrait aux camions de
circuler plus facilement en créant moins de nuisances. Vu la distance limitée du quartier avec le site Allibert,
il serait même envisageable de supprimer la déchetterie Jacquard. Allibert pouvant jouer la déchetterie de
proximité pour notre quartier.

Nous refusons la décision de la mairie et de la Métro d'implanter la déchèterie rue Honoré de Balzac, sur un
site déjà bien problématique du à la proximité de RICHARDSON, SADE et ESPACE PACIFIC. La
circulation sur l'axe Alliés-Malherbe et Honoré de Balzac va être très difficile. Alliés-Malherbe sursaturé et
défaut de voie transversale ouest-est inexistante. (7500 Véhicules/jour sur H. Balzac et 15 000 Véhicules sur
l'axe Alliés-Malherbe (+ pollutions, poussières, bruits et camions de gros gabarit et camionnettes d'artisan rue
Honoré de Balzac).

Nous proposons que la mairie examine et étudie divers scénarios d'évolution de notre quartier et pas
un seul, en impliquant réellement les habitants. Il faut prendre le temps pour permettre une
construction de l'avenir de notre quartier et de notre ville.

Le collectif « Vivre à Flaubert » appelle les habitants qui refusent les décisions de la mairie à le rejoindre ou à le soutenir afin d'imposer un dialogue qui n'existe pas actuellement.

Pour nous joindre ou nous rejoindre : Vivre à Flaubert adresse email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Vous pouvez télécharger ce document en cliquant ici.

 

Venez consulter régulièrement nos articles et nos news !


Ci-dessous le périmètre du projet de la ZAC Flaubert
PerimetreFlaubert